Prendre le temps pour observer notre monde...
Entrez un sous-titre ici

Petite bio

Sortie du "75", une école de photographie bruxelloise en 1992, Claire Allard prend conscience très tôt qu'elle basera toute sa carrière professionnelle sur le thème de "l'homme".

Cherchant à comprendre et à mettre en lumière l'homme dans son milieu socio-professionnel, elle effectue des reportages au sein d'industries telles qu'Arcelor, la Manufacture du Verre ou encore des sociétés de transports, de mécaniques ou des chantiers de constructions, ainsi qu'un reportage dans une prison belge.

Photographe freelance, elle se lance dans un reportage au long cours sur les techniciens de spectacle en 1996. De ce fait, elle devient aussi photographe de concerts, spectacles, opéras,... Son reportage sur les techniciens fut récompensé par la sélection du festival "Visa pour l'image" à Perpignan en 2016.

Elle illustre des livrets pour divers artistes, tels que Maurane pour sa tournée 2015 ou, en préparation, pour le duo comique "La Framboise Frivole". Egalement spécialisée dans le portrait, de nombreux artistes font appel à elle pour leurs portraits de promotion.

En parallèle , elle effectue des reportages pour le compte de la European Trade Union Confederation, ainsi qu'un reportage sur les difficultés de recherche d'emplois pour les migrants en Europe, commandée par le Multicultural Central de Prague.

Cherchant à toujours placer l'homme au centre de son travail, elle tâche de concilier la photographie de reportage, les impératifs de la vie d'un photographe dans notre monde moderne en complète mutation et d'y retrouver une certaine poésie en prenant plaisir à jouer avec la lumière...

Elle travaille actuellement sur une grande exposition de portraits d'hommes en noir et blanc : réflexion sur le regard que les femmes portent sur la gent masculine...